l’intempestive

23 juin : parution des "Cahiers de l’École de Blois" n° 20

7 juin 2022 _série actualités


Ces Cahiers sont publiés une fois par an par l’École de la nature et du paysage de Blois et se présentent comme suit : "En associant des travaux de fin d’études de nos élèves aux contributions de praticiens, d’enseignants et d’artistes, chaque numéro de la revue propose une orientation de recherche – une piste à suivre et des idées à reprendre, plutôt qu’un état des lieux. Une école au travail, donc, et non pas des « travaux d’école »."

Le n°20, qui sera disponible en librairies à compter du 23 juin 2022, porte sur la thématique "De près et de loin. J’y propose un article intitulé « Le sonore, dimension performative de l’espace. Quatre fragments sur le proche et le lointain ». Voici son chapeau :

"Le sonore, longtemps, n’a pas même eu d’existence sur les plans des architectes ou des urbanistes – ni en amont, ni en aval. Au fil du XXe siècle, il s’y est ancré sous une forme binaire : le bruit, l’isolation – les deux faces de la même médaille, la seconde venant sempiternellement réparer, contenir, compenser le premier. Au XXIe siècle, rares demeurent celles et ceux qui l’intègrent dès la conception des paysages, des immeubles ou des places publiques – plus rares encore, celles et ceux qui bâtissent avec lui. Le sonore, pourtant, ne représente pas le sous-produit de l’espace, la simple déclinaison de lois acoustiques selon des usages sociaux attendus ou anticipables. Il en constitue la part vivante : pas seulement au sens où il l’habite d’objets auditifs sans cesse mélangés de façon inédite, mais, surtout, en ce qu’il l’active et le matérialise. Il en dresse de mouvants contours, tout aussi décisifs dans l’expérience du quotidien que les sols, les murs ou la lumière. Il en rejoue les distances, introduisant le lointain dans l’intime ou transformant l’enfermement en ouverture. Il investit de temps la longueur, la largeur et la profondeur. Il compose des milieux. Voici quatre fragments prélevés dans le flux d’une écoute située et de multiples réécoutes, quatre fragments d’espaces performés par le son."

_ _


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan | Squelette | Spip | Domaine public | CC by-nc 4.0