l’intempestive

Radio renversée n°2 : renverser le travail gratuit

5 mai 2020 _ _série radio renversée


On se penche aujourd’hui sur ce qui apparaît comme un pilier de l’état d’urgence sanitaire (et qui était d’ailleurs déjà là avant, de façon vaguement plus discrète) : le travail gratuit. Celui des couturières fabriquant masques ou surblouses pour les hôpitaux ou les municipalités sans aucune rémunération, celui des infirmières stagiaires payées 1 € de l’heure, mais aussi celui, hors institutions et dans une toute autre logique, des brigades populaires assurant la préparation et la distribution de milliers de repas. Une partie non négligeable des actions vitales menées dans le cadre de la pandémie ne sont pas - ou peu - payées. D’où vient le travail gratuit ? Dans quelle lignée s’inscrivent l’État et le privé quand ils appellent massivement à notre générosité aujourd’hui ? Quelles clés nous donnent les analyses féministes sur la question ? Quelles pistes ouvrent les initiatives d’auto-organisation ? Une chose est sûre : il faudra se battre pour instituer une société fondée sur le soin.
_

Télécharger l’émission entière (clic droit, enregistrer sous, licence CC by-nc) :

radio renversée n°2

L’écouter séquence par séquence (le déroulé précis est en dessous du lecteur) :

Lien de téléchargement des séquences sur l’Internet Archive : https://archive.org/details/radiorenversee02

  1. Extrait de "Démolition en cours" de Yeter Akyaz (la Castellane, Marseille, 2010) + diffusion de la prise de parole d’une soignante : « Ses 500 balles, il peut se les mettre au cul, Monsieur Macron ! » (davduf1).
  2. Chronique autour des couturières : évocation des articles "Lutte contre le coronavirus  : si les femmes s’arrêtent, les masques tombent" de Manon Legrand (magazine Axelle), "Masques en tissu : des costumières s’organisent pour sortir du travail gratuit" d’Aurélien Berthier (Agir par la culture), du billet de Valentine Daquai et de la pétition Masques, blouses, hold up sur le métier de couturier·e (entretien avec ce collectif Bas les masques !). Suivi de "Chanson sans peur" de Vivir Quintana accompagnée par El Palomar.
  3. Entretien avec Maud Simonet sur le travail gratuit, partie 1. Maud Simonet est chercheuse au CNRS et autrice de Travail gratuit : la nouvelle exploitation ? (Textuel, 2018). C’est un entretien de Julia Burtin Zortea et Lucie Gerber avec elle dans Panthère Première qui nous a données envie de discuter : «  Le travail domestique est la matrice pour penser le travail gratuit  ». On évoque notamment l’article "Faites le care, pas la guerre" de Nicolas Haeringer (Mouvements) et les Sons fédérés. Suivi de "Vert Western" d’Émilie Mousset.
  4. Entretien avec Maud Simonet, partie 2. Évocation de Caliban et la sorcière de Silvia Federici (Entremonde, 2017). Suivi d’un morceau d’André Robillard issu de la compilation Raw Music - Rythmé Brut (InPolySons, 1998).
  5. Entretien avec Maud Simonet, partie 3. Évocation du salaire socialisé théorisé par Bernard Friot et d’articles de Maud Simonet sur le déni de travail, consultables sur la page de son laboratoire, IDHES-Nanterre.
  6. "Restez en attente" par Caracole + Extrait de l’émission Pandémos n°2 + Envoyez-nous des sons sur radiorenversee arrobase intempestive point net ! "Contact bateau battement" de Jérôme Noetinger.


_

Diffusion : mardi 5 mai 2020 de 14h à 16h sur ∏node (DAB+ canal 11 à Mulhouse et canal 9 à Paris), mercredi 6 mai à 16h sur l’Eko des garrigues (88.5 MHz à Montpellier).
_

S’abonner au podcast de Radio renversée (aide)

S’abonner au podcast de l’ensemble du site

_ _


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan | Squelette | Spip | Domaine public | CC by-nc 4.0